Le test du Kayak de mer, sport génial à découvrir !

J’ai testé le Kayak de mer sur le bassin d’Arcachon ! (Stéphanie)

le-teich-bassin-arcachon-tourisme-sortie-en-kayak-de-mer

Le Raid des Amazones va nous demander de pagayer longtemps à 3 en kayak, alors j’ai décidé de tester ce nouveau sport. Quoi de plus agréable que de découvrir cela sur le Bassin d’Arcachon en ce joli mois d’avril.

Nous voilà parties avec Florence, ma tante, un matin, RDV au club Avironnais sur le port d’Arcachon, le ciel est bleu azur, le soleil pointe son nez à 10h, pas de vent, les conditions sont idéales.

aviron arcachon

Au club, nous retrouvons Gérard, membre du club qui a gentiment accepté de nous accompagner une heure et demie sur l’eau pour nous initier au Kayak de mer monoplace, que nous allons découvrir comme très physique.

En arrivant, nous découvrons les kayaks monoplaces : longs, effilés, on se demande comment on ne se retourne pas en mer avec ce bateau si fin. Gérard nous donne les 1ers conseils, régle les cales des pieds. On met la jupe qui va servir à ne pas avoir d’eau dans le bateau et Gérard ne nous l’accroche pas en entier : si le bateau se retourne, on pourra sortir rapidement !

Résultat, nous voilà un brin stressées en se demandant si on va y arriver.

Allez hop à l’eau avec nos kayaks, on va partir dans le sens du courant en restant groupés, pour être visibles des bateaux qui rentrent et sortent du port d’Arcachon.

Les 1ers coups de pagayes et nous voilà en mer !

Grâce à Gérard, nous apprenons que le Kayak, ce ne sont pas que les bras mais il faut se servir aussi des jambes et du bassin, se pencher un peu en avant quand on pagaye plus vite pour soulager le dos et appuyer sur la jambe du coté où on pagaie pour donner de l’impulsion au Kayak. Il faut aussi planter sa pagaie dans la vague pour éviter que le bateau ne tangue.kayak2

C’est top : imaginez le bassin avec une eau lisse, les couleurs du matin, les cabanes tchanquées de l’ile aux Oiseaux qui se dessinent au loin et nous au milieu de tout cela découvrant les longues plages de sable désertes de touristes à cette heure-là !

Hélas, nous devons revenir, la marée va monter, le courant change de sens et va nous aider à rallier le port d’Arcachon mais on avait oublié notre ami «le vent» qui était notre allié à l’aller mais qui va être de face au retour et là…on comprend pourquoi il faut «des bras« pour le kayak ! Ramer et ramer face au vent, c’est déjà beaucoup beaucoup plus physique mais on sent que nous maitrisons déjà un peu plus notre bateau et malgré les bras qui commencent à fatiguer, nous arrivons à bon port après une heure et demie sur l’eau.kayak 1

Sûres, nous sommes conquises par ce sport, on a envie de revenir cet été et faire la traversée pour aller poser nos kayaks sur l’Ile aux Oiseaux. Le kayak, c’est un peu la liberté d’être sur l’eau, et de profiter des beautés du bassin !

Merci Gérard de nous avoir fait découvrir ce sport et malgré nos courbatures, on reviendra, c’est sûr !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s